Biodiversité cultivée


L’AQUITAINE CULTIVE LA BIODIVERSITÉ

 

Film de présentation du programme

Film biodiversité

 

« L’Aquitaine cultive la biodiversité » est un programme de sélection participative  mis en œuvre depuis 2001 par le réseau Bio d’Aquitaine. Les objectifs est de permettre aux paysans de se réapproprier les savoir-faire en autoproduction de semences de population et en sélection évolutive. Ils répondent ainsi à leur souci de maintien de la biodiversité, d’autonomie, d’économies et d’adaptation à leurs modes de cultures.

Plus de 350 agriculteurs conservent aujourd’hui des semences de maïs et blé (mais aussi tournesol, soja, seigle…) de variétés paysannes. Depuis 6 ans maintenant ce travail s’élargit aussi aux semences potagères, en particulier aux salades, tomates, carottes, oignons.

Actions développées dans chaque département en lien avec les préoccupations et opportunités locales :

– Dordogne : maïs, tournesol, soja, potagères…

– Lot-et-Garonne : céréales à paille et potagères…

– Pays Basque : maïs, fourragères, vigne, potagères…

– Landes : principalement cultures de printemps : maïs et tournesol…

– Gironde : potagères et vigne…

 

 

C’EST QUOI  LA BIODIVERSITÉ CULTIVÉE ?

 

La Biodiversité cultivée représente la diversité des végétaux sélectionnés et cultivés par les paysans depuis les débuts de l’agriculture (domestication des plantes sauvages). La biodiversité cultivée connaît à l’heure actuelle une érosion sans précédent. Par exemple, aujourd’hui en France, 80% des légumes cultivés il y a 50 ans ont disparu et seules 3 à 4 variétés couvrent 60% de l’assolement en blé. Cette perte de la biodiversité cultivée, réelle atteinte à notre patrimoine historique et culturel, est aussi une véritable mise en danger de la sécurité alimentaire. Des semences génétiquement uniformes et hybrides ont remplacé les milliers de variétés qui existaient localement sur nos territoires.
Les agriculteurs sont globalement obligés d’acheter chaque année ces semences au lieu de garder une partie de leurs récoltes pour ressemer l’année suivante comme cela s’est toujours fait depuis la naissance de l’agriculture. Ce fonctionnement rend l’agriculteur et l’alimentation de la population qui en découle, dépendant des systèmes agro-industriels.

 

 

MAISON DE LA SEMENCE

 

Les maisons de la semence, qui émergent un peu partout dans le monde, sont un outil d’organisation collective de gestion et protection des semences paysannes. Entre échanges de semences et de savoir-faire, elles permettent de répondre aux besoins organisationnels (questions techniques, sociales…) nécessaires au développement des semences paysannes quand le cadre réglementaire tend à les interdire.
En Aquitaine, la première Maison de la semence paysanne a été initiée par les agriculteurs d’Agrobio Périgord. Elle compte aujourd’hui près de 130 agriculteurs et jardiniers et commence à essaimer sur d’autres territoires. Le CETAB et AgroBio 47 mettent actuellement en place un système équivalent de « maison de la semence » respectivement pour les blés et les potagères.

 

DOCUMENTATIONS

 

Les semences comment s’y retrouver ? : ce document est un mémento à l’usage des jardiniers, maraîchers, consommateurs… des citoyens qui s’interrogent sur les semences qu’ils sèment dans leur champ, jardin ou consomment dans leur assiette. Son objectif est d’expliquer de manière simple (mais non simpliste) que les semences ne sont pas une affaire d’experts, mais une vraie question alimentaire pour tous, où chacun a un rôle à jouer.

 

Bulletin biodiversité Aquitaine #1Bulletin biodiversité Aquitaine #2Bulletin biodiversité Aquitaine #3Bulletin biodiversité Aquitaine #4 : ces bulletins techniques régionaux ont pour objectif de présenter les initiatives réalisées par le réseau Bio d’Aquitaine sur le thème de la biodiversité en 2014, 2015 et début 2016.

 

10 ans d’expériences et d’expérimentations sur le variétés paysannes de maïs et de tournesol: cet ouvrage fait la synthèse des expériences et expérimentations sur les variétés paysannes de maïs et tournesols, réalisées dans le cadre du programme «l’Aquitaine cultive la Biodiversité».
Encore plus de documents à retrouver sur la page « Ressources techniques » du site.